Richard Gomma

Ailleurs et vue d'ailleurs

Ailleurs et vue d’ailleurs consiste à fixer sur une pellicule deux univers, celui de la flore et de la réalité urbaine grâce à la technique de
superposition d’images. Ainsi, je lance un appel selon lequel
l’urbanisation doit impérativement tenir compte des préoccupations environnementales : respect de la flore, entre autres. La flore permet de lutter contre les érosions ; protège contre les effets dévastateurs des gaz à effet de serre ; fournit l’oxygène, manquant cruellement dans nos villes urbanisées à outrance. Ailleurs est l’expression d’une ville, en amont, mal aménagée nécessitant le reboisement que, en aval,
 je construis comme une vue d’ailleurs.

Biographie

Photographe depuis 2003, il a participé à plusieurs ateliers photographiques à Brazzaville. Il fait partie du Collectif depuis le début et a exposé plusieurs fois au Congo, ainsi qu’en France.

La dernière en date fut celle de l’atelier inter culturel de recherche photographique sur le thème « comment structurer un réseau des photographes en Afrique centrale »

Il apprécie la force de la photo noir et blanc. Il fait actuellement un travail de recherche artistique sur les indépendances, les sacs en plastiques et autres.