Romaric Bakoua

Producteur d'huile de palme

Le palmier est un arbre des régions chaudes du globe .Les fruit de palme, source de matière grâce constitue un élément important de l’alimentation africaine. Ils sont consommés cuit, soit sous la cendre ,soit à l’eau, la pulpe écrasé servant alors pour la préparation des aliments .Il fournit des produit alimentaire comme noix de palme et autres .Ce produit très délicieux transformer en huile de palme (Mafouta)qui est très utiles à la fabrication d’autres produit comme le beurre les médicaments des produit cosmétiques à la cuisine et autres .

Le travail de l’homme se borne généralement à la cueillette des régimes. Depuis 1953 jusqu'à nos jour TOUROUGE (SABOUKOULOU Daniel) exerce ce métier .ce métier depuis le temps colonial sert à celui-ci de vivre et de servir la communauté de son pays qui a toujours besoin de ses services.

MBANDZA TIBI est un village situé au sud du Congo et plus précisément à 130 kilomètre de Brazzaville ou l’on peut observer des producteurs de mafouta dans leur travail. de nombreux producteur de mafouta (huile de palme ),bien installés à l’ombre épaisse des arbres ,exerçant leur métier .L’un d’eux nommé TOUROUGE (SABOUKOULOU Daniel) entouré des autres ,avec affection ,une intelligence admirable ,manie soigneusement le pilon le noix de palme bouilli et verser dans le mû dungu (la gamelle :fut coupé en deux partis) .Sous ses doits compétant et capable , déformés par cette longue pratique de son métier naissent de mafouta de couleur rouge . Très souvent, séduit par des bouteilles exposées les passant s’arrête et s’approchent pour acheté quelques litres de mafouta et d’autre font la commandent .TOUROUGE producteur expérimenté, vent très facilement ses produits sur place ou en ville dans les grands marché. Il se lève très tops le matin pour travailler, il rentre dans sa maison qu’a la tombée de la nuit ou il retrouve avec joie sa famille dans la jolie petite maison construite avec le fruit son travail.

Biographie

Photographe congolais, Il est diplômé de l’Ecole Normale d’Instituteur (E.N.I.) et de l’Académie des beaux Arts de Brazzaville(A.B.A.B). Il exerce la photo depuis plusieurs années et ses multiples ateliers de formation dans l’art plastiques agies beaucoup dans ses créations artistiques et donnes un vrai sens d’expressions voulu .C’est ce qui fait de lui un photographe de son temps et ne montre aucune limite en liant son travail a toutes les effets artistiques. Il réalise des sujets sociaux et des thèmes un peu simpliste certes le temps de rêve ,une série ou l’on n’oserait presque penser que le photographe cesse volontairement de maitriser son appareil et nous entraine sans préavis dans ce que lui considère comme le rêve ,des travaux proche de la peinture dans son style ,visuellement conséquent ,mais un peu naïf dans les propos, d’où la question le rêve n’est il pas soluble dans les réalités du monde ? A l’issue de laquelle il a intégré le Collectif Génération Elili, au sein duquel il évolue jusqu’à ce jour.